La démarche de participation citoyenne proposée par Transfert est le fruit de sa longue expérience d’insertion sociale des projets. La valeur de cette démarche est indéniable et les résultats sont optimaux quand elle s’amorce tôt dans le cycle de vie d’un projet.

Connaître et partager les enjeux

Cette connaissance est préalable à toute intervention, car elle est essentielle à une meilleure compréhension du milieu d’accueil. En effet, toute collectivité est unique. Elle a ses particularités, ses besoins, ainsi que des préoccupations vis-à-vis d’installations ou de projets industriels (mines, énergie, immobilier, transport, etc.).

Transfert amorce sa démarche par un portrait-diagnostic précis de la situation. Son analyse porte notamment sur un ensemble de facteurs fondamentaux de l’acceptabilité sociale qui doivent être considérés dans l’implantation d’un projet. Ces facteurs sont de six types : sociaux, environnementaux, économiques, techniques, de localisation et de gouvernance.

Démarche de participation publique

Bâtir des ponts et construire le dialogue

Cette étape centrale de la démarche citoyenne vise à bâtir des ponts en créant les conditions pour que l’organisation et la collectivité soient à l’écoute l’une de l’autre et qu’un climat de confiance s’établisse. Pour favoriser ainsi un dialogue constructif, trois éléments essentiels guident Transfert : l’information, la consultation, la collaboration.

Consolider les engagements

Un projet qui se développe en harmonie avec la collectivité est un acquis précieux. Durant la mise en œuvre du projet et son exploitation, la consolidation des engagements corporatifs et collectifs est primordiale. Transfert incite les organisations à poursuivre leur collaboration avec les collectivités.